Réserve citoyenne Terre

Réserve citoyenne Terre

 
 
130 000 hommes et femmes

s’épanouissent dans plus de 300 métiers
 
 
 
 
Devenez un ambassadeur
de l’armée de Terre


C’est principalement une force opérationnelle terrestre de 77 000 militaires répartis dans 79 régiments.

S’y engager en tant que réserviste citoyen c’est participer au lien armées/société civile, c’est promouvoir des valeurs, dont l’armée de Terre n’a pas l’exclusivité mais qu’elle entretient : goût de l’effort, exemplarité, abnégation, courage et sens du collectif.

Chaque réserviste citoyen y trouve sa place grâce à son expérience et à son expertise, source de richesse et de diversité pour l’armée de Terre.

Ces citoyens engagés en tirent une humble fierté et participent à son rayonnement.
 
 
 
 
 
 
 

Lettre AU CONTACT N°43

En ce mois de juillet, la lettre Au contact nous rappelle que l’homme est la principale richesse de l’armée de Terre. Recrutement, formation, aguerrissement, fidélisation ou encore attention portée à nos blessés et à nos familles sont quelques-uns des défis majeurs que nous devons relever en permanence.

Forger l’esprit guerrier est l’objectif majeur de l’entrainement de nos hommes pour vaincre au combat. Par l’aguerrissement d’abord. L’armée de Terre, dans ses écoles de formation comme dans ses régiments, doit habituer le soldat à s’endurcir physiquement et moralement pour faire face aux circonstances périlleuses. Les chefs tactiques doivent ensuite comprendre un univers complexe et apprendre à décider dans l’incertitude, c’est toute la vocation de la jeune école de guerre Terre qui arrive à pleine maturité. Par la haute technologie ensuite : si l’aguerrissement forge le mental du soldat, la haute technologie en démultiplie les sens et les capacités. Par les traditions enfin. C’est en participant à l’existence d’une collectivité qui conserve les gloires deson passé que le soldat trouve du sens à son action. Je vous invite donc à lire « Aux sources de l’esprit guerrier » tout juste publié, distribué dans les grandes formations et disponible sur Internet. Réalisé par l’armée de Terre, cet ouvrage propose les bases d’une réflexion sur l’esprit de corps et surles traditions.

Prendre soin denos blessés est ensuite un enjeu grandissant alors que nos engagements en opérations se durcissent. Je me félicite de voir combien nos blessés ont bien été entourés le 22 juin dernier, à l’occasion dela 3e journée nationale des blessés de l’armée de Terre. Actuellement, ce sont près de 1100 blessés physiques et psychiques qui sont accompagnés quotidiennement, pas à pas, sur leur chemin de reconstruction. Beaucoup a été fait ces dernières années mais d’autres beaux projets restent à bâtir.

Ouvrir l’armée de Terre à notre société est enfin une nécessité pour construire ce lien de confiance essentiel avec la Nation. Pour cela, nous devons toujours mieux accueillir les amis del’armée de Terre qui donnent deleur temps et de leur énergiepour nous aider. Je pensenotamment à cette belle communauté humaine qu’est la réserve citoyenne, dont nous avons fêté les 20 ans en juinet dont les assises ont donné lieu à des travaux de grande qualité.

D’ici quelques jours, je terminerai un marathon de 40 ans au service de mon pays.

Merci d’avoir été à nos côtés et de nous avoir aidés à bâtir une armée de Terre courageuse, qui a confiance en elle et qui est prêteà relever encore bien des défis.

Général d’armée Jean-Pierre Bosser